Soutenez le CRESREL !

Projet de Centre de REhabilitation et de Sauvegarde REgionaL de la faune sauvage (Champagne-Ardenne)

Pourquoi un centre de sauvegarde de la faune sauvage en Champagne-Ardenne ? Tout simplement parce qu'il n'y en a encore aucun. Manque Pas Der soutient pleinement ce projet. Faites de même ! Plus d'info ici : http://cresrel.over-blog.com/ 

 

Et voici un petit texte de présentation issu du site :

Plusieurs centaines d'animaux blessés sont collectés annuellement en Champagne-Ardenne, essentiellement par les particuliers, les bénévoles des associations de protection de la Nature, les professionnels de l'environnement, les vétérinaires... Il apparaît que la prise en charge de la faune sauvage en détresse est une problématique à laquelle doivent faire face de nombreux acteurs de l'environnement en région, et ce sans en avoir pour autant les capacités techniques ou les moyens de l'assurer efficacement. Actuellement, les animaux sont systématiquement envoyés dans les centres limitrophes (Aisne, Yonne et Franche-Comté) pour la plupart déjà surchargés et dont l'éloignement limite les chances de survie des animaux.

 

Après échange des principales structures associatives (LPO Champagne-Ardenne et Nature Haute-Marne) et établissements publics (ONCFS) régulièrement confrontés à la prise en charge d'animaux en détresse, il a été reconnu le bien fondé de création d'un Centre de sauvegarde en Champagne-Ardenne. Cette structure permettrait de diminuer les délais de prise en charge des animaux (et d'accroître en conséquence les taux de survie), d'alléger la charge des bénévoles et des structures ainsi que des vétérinaires qui ne disposent pas de structures adaptées pour la réhabilitation des animaux après les soins prodigués. Celle-ci renforcerait efficacement la couverture nationale des centres de sauvegarde en prenant en charge une bonne partie des animaux de l’Aube, de la Marne et de la Haute-Marne et probablement des Ardennes et de la Meuse voisine.

En continuité des actions déjà réalisées en faveur de l'étude et de la conservation des espèces, en concertation des structures associatives régionales et avec l'aval de l'Union Française des Centres de Sauvegarde, le CPIE du Pays de Soulaines propose de porter la création d'un Centre de sauvegarde de la faune sauvage en Champagne-Ardenne.

 

Une perspective d'ouverture à l'été 2014 est envisagée.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0